Spermogramme

C’EST L’EXAMEN DE PREMIÈRE INTENTION À DEMANDER DANS LE CADRE DE L’ EXPLORATION DE L’INFERTILITÉ DU COUPLE. LE SPERMOGRAMME-SPERMOCYTOGRAMME A POUR BUT D’ÉVALUER LES PARAMÈTRES DE L’ÉJACULAT SELON LES NORMES DE L’OMS (2010).

Comment se déroule cet examen spermiologique?

Le spermogramme se passe en deux étapes principales :

01

Le recueil du sperme

Il est indispensable que l’homme s’abstienne de toute relation sexuelle avant la réalisation de l’étude du sperme. Cette période d’abstinence dure généralement de 3 à 5 jours et permet d’avoir un volume d’éjaculat et un nombre de spermatozoïdes suffisants pour effectuer l’analyse.

le sperme doit être recueilli stérilement après masturbation dans une salle de prélèvement ou acheminé au laboratoire dans un délai ne dépassant pas les 30 minutes.

02

L’étude du sperme

Les paramètres étudiés sont de deux types :

  • Macroscopiques :

    le volume, la viscosité et le pH.
  • Microscopiques :

    • La concentration des spermatozoïdes (nombre de spermatozoïdes /ml de sperme) et la numération spermatique (nombre totale de spermatozoïdes/ éjaculat).
    • La concentration des cellules rondes : c’est à dire des cellules qui n’ont pas, comme le spermatozoïde, la possibilité d’être mobiles: ce sont soit des globules blancs, témoins d’une infection de la voie génitale, ou des cellules issues du testicule mais qui ne sont pas devenues des spermatozoïdes, témoins d’une anomalie de la production des spermatozoïdes (spermatogénèse).
    • La concentration des leucocytes: (nombre de leucocytes /ml de sperme)
    • La mobilité des spermatozoïdes: c’est à dire le pourcentage d’entre eux capables de progresser du vagin à la trompe pour féconder l’ovocyte. Elle ne doit pas être inférieure à 40% la première heure.
    • La vitalité des spermatozoïdes: c’est-à-dire le pourcentage des spermatozoïdes vivants. Seuls les spermatozoïdes vivants seront exploitables lors du recours à une technique d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP).
    • La présence d’agglutinats: de spermatozoïdes les uns sur les autres, le plus souvent due à l’existence d’anticorps anormalement produits par le patient contre ses propres spermatozoïdes.
    • Le spermocytogramme: Il s’agit d’une analyse morphologique des spermatozoïdes toujours indissociable à la prescription du spermogramme dans le cadre du diagnostic de l’infertilité. Le spermocytogramme étudie la morphologie des spermatozoïdes après la coloration d’un frottis sur lame. Il détermine les pourcentages de spermatozoïdes normaux (formes typiques) et anormaux (formes atypiques), après évaluation minimale de 100 cellules. Les anomalies intéressent, de manière isolée ou associée, la tête, la pièce intermédiaire et le flagelle L’évaluation de la morphologie est très importante puisqu’elle a un lien étroit avec la capacité fécondante du sperme.

LES PROCÉDURES MÉDICALES

DÉCOUVREZ LES DIFFÉRENTS TRAITEMENTS MÉDICAUX PROPOSÉS PAR FERTILLIA