Preservation Fertilite Enfant

Mon enfant doit faire une chimiothérapie/ radiothérapie, quels sont les risques sur sa fertilité ?

Lorsque votre enfant est atteint d’un cancer, sa survie, bien entendu, constitue votre première priorité. Actuellement et grâce au développement des traitements anti-cancer, la plupart des enfants guérissent de leur cancer. Cependant leur capacité future à procréer peut être altérée par ces traitements. Certaines chimiothérapies peuvent altérer le fonctionnement des ovaires ou des testicules chez l’enfant pubère ou non pubère. La radiothérapie peut altérer la fertilité surtout lorsque le champ d’irradiation touche la région pelvienne, le ventre ou tout le corps.

Image

Abordez le sujet avec l’oncologue

Le meilleur moment pour préserver la fertilité est avant le début du traitement anti-cancéreux. Demandez au médecin les options de préservation de fertilité envisageables chez vous dès que possible une fois le diagnostic de cancer posé. Il pourra vous adresser à l’un de nos experts en préservation de la fertilité. Vous pouvez aussi prendre contact directement avec l’un de nos experts

Des solutions existent À FERTILLIA: la Préservation de la Fertilité

Le médecin traitant de votre enfant peut vous adresser à un spécialiste de la fertilité afin de discuter des traitements de préservation de fertilité. Les options thérapeutiques dépendent du statut pubertaire de votre enfant. Lorsque l’enfant est pubère, Il existe plus de moyens de préservation de fertilité.

Avant la puberté

Dans ce cas, les options de préservation de fertilité sont moindres.
En effet, à ce stade la synthèse des spermatozoïdes et le développement des follicules ne se font pas encore.
Les seules possibilités sont la protection des testicules / ovaires lors de la radiothérapie, la congélation du tissu ovarien ou testiculaire ou encore la transposition ovarienne chez les filles.

Après la puberté

Les moyens de préservation de la fertilité chez les filles pubères

En cas de radiothérapie

  • Protection d’un ou des deux ovaires
  • Transposition ovarienne chirurgicale : le chirurgien éloigne l’ovaire sain ou les deux ovaires du champ d’irradiation.
En cas de chimiothérapie
  • Congélation d’ovocytes : Le principe est de congeler des ovocytes non fécondés. Cette technique nécessite une stimulation ovarienne et un monitorage échographique et biologique pendant environ deux semaines. Ceci pourrait donc retarder le début du traitement anti- cancéreux et sera indiqué en concertation avec l’oncologue. Le prélèvement des ovocytes se fait par une aiguille de manière non traumatique y compris en cas de virginité.
  • Cryoconservation de tissu ovarien : cette méthode consiste à prélever par chirurgie des fragments de tissu ovarien et à les congeler. Après guérison, la greffe de ces fragments pourra être programmée. Son avantage est double : il permet de retrouver la fertilité spontanée mais aussi une sécrétion normale des hormones. Elle peut être contre-indiquée dans certains cancers en raison du risque de remettre des cellules malignes

Les moyens de préservation de la fertilité chez les garçons pubères

La congélation de sperme : la cryoconservation des spermatozoïdes est la technique de préservation de fertilité la plus maîtrisée et associée aux meilleurs chances de réussite avant tout traitement gonadotoxique. Le recueil de sperme se fait généralement par masturbation. Le sperme congelé peut être conservé pendant plusieurs années (sans être altéré), jusqu’à leur éventuelle utilisation.
Même si on ne trouve pas de spermatozoïdes dans le sperme éjaculé, des spermatozoïdes peuvent être retrouvés au niveau des testicules. La biopsie testiculaire (prélèvement par chirurgie des spermatozoïdes) se fait soit sous anesthésie générale.

Abordez le sujet avec l’oncologue

Le meilleur moment pour préserver la fertilité est avant le début du traitement anti-cancéreux. Demandez au médecin les options de préservation de fertilité envisageables chez vous dès que possible une fois le diagnostic de cancer posé. Il pourra vous adresser à l’un de nos experts en préservation de la fertilité. Vous pouvez aussi prendre contact directement avec l’un de nos experts